La légende d'Amarth

Jeux de Role
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commencement

Aller en bas 
AuteurMessage
Caim
.:Vagabond/Ancien prince:.
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 28
Localisation : Voir pages blanches !
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Commencement   Ven 17 Oct - 13:39

Quel lieu apaisant, rien n’entravait sa beauté et encore mois sa tranquillité.
Quand bien même les guerres avaient ravagées ces lieux, toute cette dense foret c’était revigorée après tant d’années.
Si verdoyante, elle enchantait si bien les voyageurs que dormir au pied d’un arbre était un passe temps comme les autres. Même si une foret n’était guère l’endroit le plus sécurisé… C’était donc un endroit reposant, où seul quelques marchands, vagabonds, cavaliers ou encore bandits, passaient le plus clair de leur temps à la traverser.
Rien ne changea et dans leur hâte habituelle coursait cette charrette, du moins elle essayait, ces hommes macabres dont l’avidité ne faisait faux bon.
Seul l’argent et les femmes les intéressaient, le reste n’était qu’éphémère et totalement futile.
A quoi bon servir un peuple ou un quelconque roi si la vie qu’on mène est bien meilleure ainsi que cette utopie infantile ?
Vivre heureux avec sa famille, sa femme, ses enfants, tous ceci, ces hommes les avaient abandonnés, malgré que la plus part d’entre eux ne savaient même pas ce qu’était qu’être père et le symbole que cela représentait aux yeux de sa progéniture.
Aussi pourris soient-ils, ils n’avaient de cesse que de torturer, tuer, piller, violer et saccager tout ce qui se trouve sur leur passage.
A quoi bon résister… Personne n’avait le courage de les affronter, seul des soldats du roi pouvait s’y opposer, les autres, faibles paysans et marchands, ils ne pouvaient pas résister à l’assaut interminable de ces groupes tyranniques.
Personne n’osait s’y confronter, la peur était ce qui leur empêché de combattre contre cette tuerie inscésante.
Pas même un simple voyageur … du moins… c’est ce qu’ils avaient pensé jusqu’à ce jour fatidique.
Comme nous le disons si bien : Il ne fait jamais ce fier aux apparences.
Ceci, ils ne le comprendront que trop tard…
Tant de sang écoulé, tant de haine versée, tant de solitude détestée et tant de force emmagasinée, pour un simple groupe de brigands dont l’importance même de la vie n’avait d’égale que leur avidité et leur cruauté.


« Pitié… pardonnez-nous… »

Dans un rire sadique et mesquin, l’un des bandits trancha la tête d’un coup sec et hargneux d’une jeune femme qui le suppliait de l’épargner, elle et son mari qui ne tardera point à la rejoindre.
Cet homme pria alors son Dieu, lui demandant grâce et le suppliant de l’épargner lui puisque celui ci n’avait rien put faire pour sauver sa femme.
Mais malheureusement… le coup parti, net, sans bavure, avec une telle agressivité que cet homme ne put en croire ses yeux.
Ce n’était point sa tête qui avait était coupée, non, au contraire, ce n’était autre que celui qui se tenait face à lui, ce bandit venait de perdre ce qu’il enlevait aux autres mais ne dit-on pas qu’il faut toujours garder sa tête sur les épaules ?
Quelle ironie, surtout ce faire décapiter par un vagabond à l’air menaçant, au regard destructeur et à la lame si déguisée qu’on ne saurait point si celui ci était réellement du bon coter.
Mais l’homme ne faisait guère attention à ces détailles sans importance, il venait d’être sauvé, cela lui suffisait. Et pour cause, ce vagabond aux yeux rouges ne tarda pas à faire un carnage, tous ceux qui osaient l’approcher perdait la vie.
La plus part le regardaient, tremblotant et fixant son regard remplie de haine et de sauvagerie. Comme si cet être était envoyer par le diable lui-même ! La boucherie ne dura que peu de temps car la peur changea vite de camps afin de pénétrer le cœur de ces immondes bandits qui fuirent à tout prix pour éviter de finir tout comme leurs camarades, emporter par la faux de la mort.


« Merci bon Dieu, merci ! »

« … »

Ne fixant point du regard cet homme si désobligeant, si faible et si triste, il rengaina son arme et s’en alla, sans dire un mot, laissant dernière lui ce carnage qui ne lui aura apporté qu’un infime plaisir.
Le soleil illuminait cette route qui traversait la foret, les feuillages bougeaient tendrement à l’annonce de la brise, les feuilles des arbres tombaient lentement, porté sous la tutelle du vent. C’était, serte, un endroit bien merveilleux qui n’avait malheureusement perdu son charme pendant un petit instant.
Le chat des oiseaux était si apaisant que la fatigue se faisait vite ressentir dans les membres, il était temps de se taper un petit roupillon, c’était sans doute la meilleure solution, maintenant que cet endroit sera plus paisible pendant quelques temps avant l’arrivé de nouveaux brigands sans vergogne.
Le vagabond ne tarda pas à s’adosser à un arbre afin de tomber dans les bras de Morphée… du moins… en restant tout de même sur ses gardes… c’était la moindre des choses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blazer
.:Mercenaire:.
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 28
Localisation : Perdu dans un labyrinthe... j'ai oublier ma carte et ma boussole... -____-;
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Commencement   Ven 17 Oct - 21:07

Sur la route non loin de cette arbre, un voyageur solitaire se prommena tranquilement. Il marcha d'un pas non pressé, les mains dans les poches, la tête baissée et les yeux fermés, a l'écoute des sons de la nature. Son grand manteau noir ne semblait pas le déranger malgré le soleil tappant, et l'énorme massue qu'il portait à son dos ne ralentissait pas sa promenade. Au bout d'un moment, cependant, il s'arrêta en beau millieu de chemin, et fouilla dans les poches de son manteau. Il y sortit un briquet ainsi qu'une petite boîte métalique, duquel il en sortit une ciguarette. Il porta le bâton à sa bouche et l'aluma, prenant ainsi une grande bouffée de cette fumée qu'il aimait tant, tout en regardant le ciel.

Ce fut à ce moment qu'il remarquant un homme étendu sous un arbre. Fronçant les sourcils, le voyageur s'en approcha.


"Dites, mon brave,"fit-il. "je sais que la saison est bonne mais si vous restez trop longtemps dans cette humiditée vous allez attraper quelque chose."

Incertain, il s'approcha un peu plus de l'homme étendue. Peut-être était-il mort, il se dit. Si c'était le cas, il se dit qu'il pouvait peut-être trouver quelque chose d'interessant en le dépouillant puis en l'enterrant par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caim
.:Vagabond/Ancien prince:.
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 28
Localisation : Voir pages blanches !
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Commencement   Jeu 23 Oct - 16:35

Comme une journée bien remplie nous donne un bon sommeil, une vie bien vécue nous mène à une mort paisible.
Mais pourrait-on parler d’une vie bien vécue ? Illusion, blasphème, utopie… La vie est ce qu’on pourrait qualifier d’enfer alors que la mort et ce qu’est réellement le paradis.
Mais qu’importe, ce sommeil ne dura pas si longtemps au bout du compte. Une personne bien imprudente venait de réveiller la bête.
Bête ? C’était un bien grand mot, juste un homme qui n’avait pas mené une vie comme il l’aurait voulu.
Ouvrant lentement les yeux, le jeune vagabond tourna son regard en direction de son interlocuteur. Bien que celui ci le conseilla gentiment de ne pas trop s’attarder dans la foret, il avait bien raison, l’air était serte humide et l’endroit peut fréquentable.
Le jeune vagabond dégaina son arme et le planta au sol, poussant avec ses bras sur celle ci afin de s’aider à se relever. La fatigue du voyage l’avait quelque peu ramolli, des crampes commençaient à se faire sentir le long des jambes, ce qui n’était pas très agréable.
Le vagabond rangea son arme délicatement puis regarda le voyageur qui se tenait face à lui avant de lâcher un soupir.


« … »

Le jeune vagabond n’avait pas la langue facile, parler n’était sans doute pas son fort, mais avec toute la politesse qu’on lui avait attribuée, il se devait tout de même de la rendre en retour.

« Merci bien… Et... pardonnez moi mais... savez-vous dans quelle direction se trouve Ranaar ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaness
.:Vagabond:.
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 23
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Commencement   Mar 28 Oct - 20:14

Non loin de cet endroit, une jeune fille marchait au travers les arbres avec son petit compagnons. Ils discutaient tous 2, en faite, seulement cette jeune fille discutait. Peut être que les gens qui les croisaient la prenait pour une folle, peut importe.

"Spirit, nous ne fesons pas unpeu trop de bruit?"

Mais la petite bête ne repondit pas, elle sentait et regardait les arbres autour d'eux. Soudain, cette petite créature s'arreta, la jeune fille le regardait, perplexe.

"Mais qu'est-ce qui te prend tous a coup ?"

Le félin repondit par un miaulement rauque, la fille regarda partout autour d'elle quand elle les vis, deux hommes. Ce questionnant, elle les regardait parler, sans vraiment attendre ce qu'ils se disaient.


Dernière édition par Evaness le Mar 9 Déc - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridgess
.:Vagabond:.
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Commencement   Mer 29 Oct - 19:26

J'arriva essouflé près d'un arbre. Ma mere et mon pere venait tout juste de mourir pour me sauvé. Pourquoi on-t-il fait ça? Je ne sais pas. Soudain j'entendit des bruit de pas arrivé tout près de moi. Je grimpa l'arbre en face de moi et je me cacha entre les feuilles vertes.

*- Qui est cette personne étrange?*

Je m'avança de quelques pas pour voir de plus proche. Je ne l'avais jamais vu ici, dans cette foret. Elle avait un petit chat.

*- Bizzare... Un fille étrange avec un chat dans une foret. Je me demande ce qu'elle fait ici.*

Puis soudain, j'entendit la branche cassé sous mon poids. Je voulu échapper a cette chute, mais trop tard. J'étais déja tomber tete premiere sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaness
.:Vagabond:.
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 23
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Commencement   Mer 3 Déc - 20:48

Suite a ce bruit de craquement, Evaness ce retourna vivement. Elle fut suprise de voir une jeune fille de à peu près son âge. Mais aussi sur l'effet de la surprise, elle bondit sur cette fille. Poignard à la gorge de cette étrangère.

"Mais qui es-tu, étrangère. Tu ne vois pas que nous allons être repérer par des êtres probablement dangeureux. Es-tu stupide ou bien quoi ?"

Sur ce, elle regardait cette fille droit dans les yeux et puis, d'un mouvement vif, la laissa tomber sur le sol. Elle fixai maintenant ses Katanas. Juste en les regardant, elle déduis que la demi-efle, demi-humaine, ne savait pas vraiment s'en servir. D'un autre mouvement vif, elle prit Spirit dans ses bras et, en grimpant dans les arbres, parcourue une petite distance avant de s'engoufrer encore plus profondément dans la forêt.

*Elle était bien étrange cette fille*

Et d'un miaulement, Spirit, comme si cette petite bête pouvait lire dans les pensés, aquiesta. Elles se regardèrent quelque instant et, Evaness se retourna et retourna à l'endroit ou elle était quelques minutes auparavent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridgess
.:Vagabond:.
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Commencement   Mer 3 Déc - 20:58

Lorsque cette fille me poussa contre le sol, je fut choquée car elle avais mit son poignard pres de ma gorge. Je me releva lourdement ,puisque lors de ma chute je me suit fait mal au jambe, tout en la regarda partir.

*- Mmmh... Elle est bourré de mystere cette fille. J'ai presque le gout de la suivre meme si elle m'a fait du mal... *

Je cueillie une pomme dans un arbre tout pres de moi. J'avais faim! Je la dégusta tranquillement tout en me reposant dans l'herbe haute. Je tourna ma tete en direction de la jeune fille mystérieuse. Je la regardais étrangement. Donc, je décida d'aller la rejoindre. Soudain, je vu qu'elle ce retournais. J'ai meme pas eu besoin de la suivre, elle étais maintenant devant moi. Je pouvait sentir son haleine tellement elle étais proche. J'avais la chair de poule. Tout plein d'image ce formerent dans ma tete. Si elle étais venu que pour me tué?

" - Alors comme ça tu me menace avec ton poignard? Pourtant je ne t'ais rien fait? T'as eu peur?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaness
.:Vagabond:.
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 23
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Commencement   Lun 15 Déc - 20:56

Suite a ces questions, Evaness scrutai la jeune fille. Elle devait avoir a peine une quinzaine d'année. Par la suite, elle se demandai ce que pouvait bien vouloir une jeune fille, parler à une nécromencienne, est-elle folle ?

''Oui, je sais bien et je n'ai eu peur de toi''

Les yeux pleins de questionnements, elle scrutai, non, fixai encore la même jeune fille et, d'un coup, Spirit miaula.

''Miaow mhhhh mhhhh miaow miaow (traduction: Tu ne la trouve pas unpeu bizard cette gamine)''

''Gamin toi même petit chanapant. Ahahah!"

Elle riait au éclat. Mais deveni si sérieuse d'un coup qu'on jurerait qu'il ne se saurait jamais rien produit. Elle regardait la petit bête puis se détourna vers la jeune fille.

"Je me nomme Evaness, je suis nécromencienne. Et voici le petit Spirit, mon compagnon d'aventure! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridgess
.:Vagabond:.
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Commencement   Lun 15 Déc - 21:16

" - Fiou! Je croyais que tu venais me revoir juste pour mettre fin a ma vie mais non, je me suis trompé! "

Bridgess ce senti soudainement regarder de la tete au pied par l'étrangere. Malgré le fait qu'elle fesait de meme. Jusqu'au moment ou elle parla a son chat... Elle ne disa rien mais elle l'a croyait de plus en plus étrange, ce qu'elle aimait bien chez elle. Lorsqu'elle rit, Bridgess ria dans sa barbe tout en ce disant qu'elle étais folle. Ensuite elle ce présenta.

"- Moi je m'appel Bridgess! Enchanter de vous connaitre! Donc tu es une nécromencienne? Désoler mais c'est quoi une nécromencienne? Je n'est aucune idée de ce que sais. Tu voit, je vis dans cette foret depuis déja 16 ans. "

Puis, elle s'assisa pres d'un arbre et continua de manger sa pomme.

" - Aller viens! Ne te gene pas. Assis-toi! "

Elle tapota le sol en signe de venir la rejoindre.

" - Je croit que nous nous ressemblons toi et moi... Je suis seule... et tu.... "

Elle commenca a sangloter. Elle venait de réaliser que ses parent venais tout juste de mourir et elle étais difinitivement seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaness
.:Vagabond:.
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 23
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Commencement   Mer 17 Déc - 16:23

En la voyant sangloter, Evaness se précipita sur le sol près de Bridgess et la regarda. Puis, un instant plus tard, la prit dans ses bras. Spirit, lui, regarda l'étrangère et, d'un ronronnement, alla se frotter sur elle.

''Est seule, je sais''

Dit-elle pour finir sa phrase.

''Je ne sais pas trop pourquoi tu pleure mais, je sais que, ce n'est pas vraiment la peinne, non ?''

Vue que la jeune fille ne repondait pas, elle pensa un certain instant, comment pouvait-elle lui expliquer ce qu'était une nécromencienne ? Elle lui dirait qu'elle fait de la magie et qu'elle manipule les morts, jamais ! Cela la ferai s'enfuir en courant et, pour la premiere fois de sa vie, quelqu'un ne voulait pas sa mort, pour la premiere fois de sa vie, quelqu'un lui parlait sans la rejeter. Le sentiment qu'Evaness ressentait était indescriptible, Bridgess ne voulait pas la tuer, c'était la premiere personne qui ne voulait pas sa mort en faite.

''Je vais te dire ce qu'un nécromencien''

Pensant un instant à ce qu'elle allait dire et ajouta:

''Tu vois, je suis une sorte de magicienne qui ... Qui utilise beaucoup tous ce qui touche aux êtres vivants, en particulier l'être humain. Ahah, je peux te dire un exemple, je pourrait, si tu saurai blessé et... Non, cela ne sert bien a rien. Peut être qu'un jour tu verras. Ahah''

Puis, un long silence. Pendant ce temps, Spirit s'installa sur Bridgess et s'endormi sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commencement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commencement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La légende d'Amarth :: Ranaar :: Forêt-
Sauter vers: